Quito


Nous voilà arrivé dans la fameuse capitale de l’ Equateur, seule ville connue en Europe  de ce petit pays. Tout d’abord Quito, c’est une immense ville de plus de 50 km de long sur quelques km de large (donc quand on prend les transports en commun comme nous, c’est très long!). La première impression ne fût donc pas géniale car avec la circulation, la pollution, les travaux, le bruit incessant nous étions un peu oppressés.

Néanmoins nous avons aimé le concept des vendeurs ambulants dans les bus de ville:  des snacks aux brosses à dents, on trouve un peu de tout et tout cela est autorisé car ici oui on a le droit d’essayer de s’en sortir ! En tout cas c’est cette impression de liberté que l’on a eu en Bolivie, Pérou et Equateur, de pouvoir vendre sa petite production du jardin directement dans la rue, dans les transports en commun (où l’on ne mourra jamais de faim ou de soif) et ça arrange tout le monde en fait !

Le centre historique de Quito est classé au patrimoine culturel de l’humanité depuis 1978 mais malheureusement avec tous les travaux et gens, il est difficile d’en profiter.

Heureusement, nous avions trouvé un hôtel (la chorrera) très sympa tenu par une petite famille pour pas trop cher qui nous a donné pas mal de conseil. Nous avons donc visiter d’autres quartiers comme la Carolina avec son célèbre parc où l’on trouve le jardin botanique, un plan d’eau avec des pédalos et même une véritable piste d’athlétisme. Un véritable oasis de tranquillité très apprécié des quiténiens le week-end.

Il y a aussi le fameux téléphérique de Quito qui vous emmène à 4053m d’altitude sur le flan du volcan Pichincha pour 8,50 dollars (toujours plus cher pour les étrangers) pour avoir un aperçu de la grandeur de la capitale, et si le temps est clair, vous aurez aussi une magnifique vue du volcan Cotopaxi (volcan actif le plus haut du monde mais on vous en reparlera plus tard).

Pour une petite pause touristique en dehors de la ville, nous sommes parti à la mitad del mundo qui est en faite une sorte de parc d’attractions sur la ligne de l’équateur. Ce site est le plus visité d’équateur avec son édifice de 30 mètres de haut surmonté d’un globe où l’on peut apercevoir la fameuse ligne qui sépare les 2 hémisphères. Le tarif d’entrée est de 7,50 dollars pour pouvoir visiter tous les musées du site comme celui de la bière, du chocolat, celui de la glace et des imitations des différentes cabanes traditionnelles du pays.

Comme beaucoup de capitales d’Amérique du sud, Quito est une grande ville très bruyante et chère pour vivre mais aussi un point de départ obligatoire pour de nombreuses excursions et pour aller dans d’autres villes.

Catégories :équateur, TourismeTags:, , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :